Accueil / Entreprenariat / Entreprendre en France : la fiscalité s’y oppose-t-elle ?

Entreprendre en France : la fiscalité s’y oppose-t-elle ?

young business man playing chess

Ces dernières années, la France a atteint des records en matière de chômage. Les raisons qui font que l’offre soit très en dessous de la demande sont nombreuses : manque d’emplois, peu d’opportunités pour jeunes diplômés…Pour faire face à ce problème, plusieurs mesures ont été adoptées par l’État et le secteur privé, notamment : la revalorisation des diplômes et certificats professionnels ou encore une accession plus équitable aux emplois…Toutefois, malgré la multitude de systèmes déployés pour réduire le chômage, le problème reste tenace. Seule solution efficace : l’entrepreneuriat. Qu’y a-t-il de mieux pour lutter contre le manque d’emploi que de créer des emplois ? Mais qu’elle est la position du fisc face à l’entrepreneuriat ?

Les démarches entrepreneuriales

Avec le chômage qui ne cesse d’augmenter, les démarches entrepreneuriales n’ont jamais été aussi encouragées et sollicitées. Cet engouement se manifeste par la création de start-ups qui sont désormais très nombreuses sur le territoire français. Ces nombreuses start-ups implantées en France ont une influence majeure et favorable sur l’économie du pays. Cet apport est bien vu et apprécié par le fisc. Le droit fiscal français mentionne que toute entreprise implantée en France doit être soumise à la législation et aux règles en vigueur sur le territoire. Ces règles comprennent tout ce qui est prélèvements et contributions sociales. En développant leurs activités en France, les entreprises viennent apporter leur contribution dans le redressement économique, à travers la création d’emplois et la création de devises. Choses avec lesquelles le fisc est tout à fait en accord.

Par contre, il en est tout autre pour les entreprises qui ont recours à l’exil fiscal. En effet, les entreprises qui s’implantent dans d’autres pays ne sont pas soumises aux mêmes règles imposées par le fisc. Elles arrivent à contourner le système d’imposition. D’ailleurs, le fisc a fait de la traque à l’exil fiscal une véritable obsession.

Voir aussi

Entreprises : comment se protéger des impayés ?

Dans une entreprise, il n’est pas rare de faire face à des imprévus, tels qu’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *