Accueil / Economie / Explications sur la dette de la Grèce

Explications sur la dette de la Grèce

La crise économique survenue en Grèce a été l’un des événements les plus médiatisés en 2015. Mais que connaissons-nous exactement de cette crise ? Si les conséquences directes de cette crise, notamment la fermeture de toutes les banques grecques, avaient été largement relatées, ses origines quant à elles ont beaucoup moins été expliquées. Ce qui fait que même à ce jour, beaucoup ignorent les causes de la crise économique de la Grèce et que celle-ci résulte en fait d’une dette de longue date. Explications sur cette dette de la Grèce.

D’où vient la dette de la Grèce ?

La majorité des Etats dans le monde, voire tous les Etats dans le monde, ont régulièrement recours à l’emprunt pour renflouer leur budget. La Grèce, tout comme les Etats-Unis, la France ou encore l’Allemagne, n’est pas étrangère à cette pratique. Cette dette de la Grèce s’élève au bas mot, à près de 307 milliards d’euros.

Pourquoi la Grèce n’arrive pas à rembourser sa dette ?

greek-flagBien qu’elle ait reçu 240 milliards d’euros de la part de ces créanciers (FMI, fonds européen de stabilité financière, BCE, etc.), la Grèce reste dans l’incapacité de rembourser sa dette. La question se pose alors : pourquoi la Grèce reste embourbée dans une telle situation ? Les raisons sont nombreuses.

D’abord, l’économie grecque est peu productive et se balance commerciale penche largement vers les importations. Ce qui rend difficile le rembourser les dettes.

Ensuite, la fraude fiscale est monnaie courante chez les Grecs les plus riches. L’année dernière, l’imposition de la classe moyenne et des moins riches avait augmenté de 340%, pour seulement 8% pour les riches. Ce qui se traduit par un manque à gagner de plus de 1.4milliards d’euros pour l’Etat grec.

La corruption y est aussi pour beaucoup dans cette incapacité de la Grèce à rembourser ses dettes. Rappelons qu’en 2014, l’Etat était classé 69ème pays le plus corrompu, sur 175 pays.

Les spécialistes considèrent aussi que cette situation économique désastreuse est due au népotisme qui gangrène la politique en Grèce. En effet, jusqu’à l’élection d’Alexis Tsipras, les règnes du pouvoir se transmettaient entre les membres de la dynastie Mitsotakis, Caramanlis et Papandréou. Le manque de renouveau et l’inefficacité évidente de certains régimes n’ont fait qu’aggraver davantage la conjoncture économique de la Grèce.

 

Voir aussi

fortune de france

Top 3 : les plus grosses fortunes de France

Les crises économiques et politiques fiscales sévères n’ont pas empêché la France d’abriter 67 milliardaires en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>