Accueil / Actualités / Les jeunes ne prennent pas de risques pour leurs placements financiers

Les jeunes ne prennent pas de risques pour leurs placements financiers

Cette branche de la finance n’est pas seulement réservée aux quadragénaires ou aux quinquagénaires. Les 18/35 ans sont également très friands de ce domaine et ils font même preuve d’une très grande maturité.

Le comportement des 18/35 ans est quelque peu surprenant

Généralement, les jeunes sont souvent pointés du doigt puisqu’ils n’hésitent pas à prendre des risques dans de multiples domaines. Toutefois, ils semblent être très raisonnables dans le secteur financier, car, selon le baromètre d’Actionaria, ils effectuent des placements sûrs après avoir mûrement réfléchi à toutes les éventualités. Si certains aînés sont beaucoup moins frileux, ce n’est pas le cas des 18/35 ans, ils seraient même particulièrement réfractaires à la prise de risque. Ils souhaitent conserver précieusement leurs économies, mais les chercheurs ont tendance à s’attarder davantage sur ce comportement qui est particulièrement surprenant.

Des placements financiers qui sont maîtrisés et surtout très réfléchis

Le premier réflexe consisterait à expliquer cette situation en prônant la carte des ressources financières. Il est assez légitime de penser qu’il est difficile de savoir où placer son argent lorsque le portemonnaie n’est pas très étoffé. Pourtant, à nouveau les jeunes ont les moyens de nous surprendre. Ceux qui ont eu l’occasion de décrocher un emploi ont pu mettre de côté quelques euros, ils ont donc une très belle somme à investir sur les différents marchés financiers. Par conséquent, pourquoi font-ils preuve d’une telle retenue ? Difficile d’apporter une réponse puisque l’étude ne s’est pas focalisée spécifiquement sur cet aspect, mais cela est sans doute lié à de la prudence.

Les jeunes se sentent freinés par ce manque de connaissances dans ce domaine

Les premières économies ont souvent été gagnées à la sueur leur front, ils n’ont pas l’intention de les dépenser aussi vite sans penser un minimum aux différents placements. De plus, les aînés possèdent une connaissance beaucoup plus poussée dans ce domaine, ils peuvent ainsi jongler avec les réussites et les échecs sans difficulté spécifique, ce qui n’est pas forcément le cas pour les jeunes qui viennent de débarquer sur ce marché. Les 18/35 ans sont frileux, car ils doivent encore apprendre à gérer toutes les subtilités de ce secteur qui est finalement très complexe.

L’étude a également précisé que le fonctionnement d’une entreprise est complexe à comprendre dans ces conditions. Ils doivent donc se familiariser avec celui-ci avant de se jeter sur les actions en Bourse.

Voir aussi

divorce-amiable-enfants

Le divorce à l’amiable, une solution équitable ?

Mettre un terme à son mariage n’est évidemment jamais chose facile. Ce en quoi nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>