Accueil / Actualités / Réagir au plus vite lorsqu’une erreur de TEG est constatée

Réagir au plus vite lorsqu’une erreur de TEG est constatée

Les banques ne sont pas infaillibles, elles peuvent donc être à l’origine de quelques erreurs lors de la rédaction d’un contrat. Il est important de réagir rapidement en suivant tout de même quelques conseils.

Se renseigner sur le contenu réel du TEG

Le TEG (Taux Effectif Global) a un impact pour le consommateur puisqu’il représente le coût total du crédit. Lorsqu’il est erroné, c’est toute la stratégie financière de l’emprunteur qui est remise en cause. Il est important de noter que vous n’êtes pas le responsable de cette erreur, car la banque doit fournir un TEG exact. Ce dernier demande donc une attention particulière puisqu’il est une source de revenus pour les établissements bancaires, ils ont intérêt à le « gonfler » légèrement pour accroitre leur marge. Ils se permettent quelques largesses, car les clients n’ont généralement pas des connaissances très poussées dans ce domaine. Il est primordial de se renseigner au préalable pour savoir exactement ce que doit contenir le TEG : intérêts intercalaires, frais de notaire, coût de l’assurance…

L’erreur du TEG est reconnue dès 0.1%

Les emprunteurs ont la capacité de faire entendre leur voix du moment que l’erreur atteint au minimum 0.1%. Lorsqu’elle est intérieure à ce seuil, il sera malheureusement impossible d’obtenir une réparation selon les dires de la Cour de cassation. Le premier réflexe consisterait à se rendre chez son banquier pour lui demander diverses explications. Cette technique peut s’avérer intéressante si le client est renommé pour cet établissement. Dans le cas contraire, cette méthode est pratiquement inutile, il sera très complexe d’avoir gain de cause. La seconde solution réside dans l’accompagnement d’un avocat, mais la procédure peut être onéreuse. À nouveau, seuls les foyers pouvant se le permettre auront recours à ces démarches judiciaires.

Les experts en crédit sont performants, mais prudence !

Nombreux sont ceux qui se demandent si une véritable solution existe en présence d’une erreur de TEG. Heureusement, il y a une méthode, les particuliers ont la possibilité de faire appel à des experts en crédit. Il sera judicieux de se renseigner le plus possible sur leur profil tout en fouillant sur internet et notamment les forums, il existe de nombreux sujets pour en savoir plus sur l’erreur TEG. Vous pourrez glaner diverses informations pertinentes comme l’expérience des précédents clients. Ces derniers partagent aisément leurs connaissances, lorsque la perle rare est identifiée, elle sera mise en relation avec la banque. S’ils sont qualifiés, le client pourrait rapidement obtenir gain de cause, il sera en mesure d’user des failles.

Voir aussi

divorce-amiable-enfants

Le divorce à l’amiable, une solution équitable ?

Mettre un terme à son mariage n’est évidemment jamais chose facile. Ce en quoi nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>